Moto sans permis à partir de 14 ans.

Un deux-roues motorisé accessible sans une qualification traditionnelle offre une alternative de mobilité pour ceux qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas obtenir cette certification. Ces véhicules sont généralement limités en termes de vitesse et de puissance, offrant une solution pratique pour les déplacements courts ou urbains. C’est une option intéressante pour ceux qui recherchent une solution de transport simple sans les exigences complètes d’une certification de conduite. 🏍️

3 (bonnes) raisons de comparer ton assurance avec NOUS :

100% GRATUIT

0€ à débourser et SANS ENGAGEMENT pour aider un maximum de jeune conducteur à trouver l’assurance idéale.

100% JEUNE POUSSE

+200€ d’économies* sur ton contrat d’assurance grâce à notre comparateur dévoué aux jeunes conducteurs.

100% SPEEDY

+23 assureurs partenaires comparés en moins de 3 minutes pour te trouver la meilleure assurance.

Qu’est-ce qu’une moto sans permis ?

Une moto sans permis est un type de véhicule à deux-roues, appelé cyclomoteur ou moto légère, qui peut être conduit sans avoir besoin d’un permis de conduire spécifique. Elle est plutôt utilisée par les jeunes conducteurs pour les trajets urbains et les déplacements de courte distance en raison de leur faible consommation de carburant et de leur facilité de conduite. Les motos sans permis ont généralement une cylindrée limitée, une vitesse maximale à ne pas dépasser et une puissance restreinte pour répondre aux exigences réglementaires.

Quels sont les différents types de moto sans permis ?

On retrouve essentiellement ces types de motos sans permis A ni B : 

Cyclomoteurs de moins de 50 cm³ :

Scooter, par exemple qui sont accessibles à partir de 14 ans avec l’ancien BSR, appelé aujourd’hui permis AM.

Motocyclettes légères n’excédant pas 125 cm³

Nécessitant le permis A1, pouvant être conduites à partir de 16 ans.

Motocyclettes 3 roues sans permis :

Tricycles légers à moteur ou scooter à 3 roues (catégorie L5e) équipées d’un moteur ayant une cylindrée supérieure à 50 cm³. Vitesse maximale limitée à 45 km/h.

Motos électriques sans permis :

On retrouve de nombreuses marques, avec une vitesse toujours limitée à 45km/h et une autonomie plus ou moins longue.

Bon à savoir :

Sachez que si vous êtes né avant 1988, vous n’avez besoin d’aucun titre de conduite pour les motos de ces catégories.

Quelles sont les conditions pour conduire une moto sans permis ?

Vous avez plus de 14 ans et vous voulez conduire une moto sans permis ? Vous devez remplir certaines conditions pour être dans les règles. Il faut être titulaire de : 

  • l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR) ;
  • ou à défaut de l’Attestation de Sécurité Routière (ASR) ;
  • et du Brevet de Sécurité Routière (BSR) qui a été remplacé par le permis AM depuis janvier 2013 comme le spécifie l’arrêté du 8 novembre 2012.

Où peuvent rouler les motos sans permis ?

Les motos sans permis ont une faible puissance et peuvent rouler essentiellement en agglomération ou sur les petites routes nationales. Bridées à 45 km/h, elles ne sont pas autorisées sur les autoroutes ni sur les grandes nationales où la limitation de vitesse est plus élevée. Il est également interdit de rouler avec une moto sans permis sur les pistes cyclables et les trottoirs. À partir du moment où vous roulez sur la voie publique, même si vous n’avez pas encore passé le permis de conduire, il faut respecter les règles de circulation en vigueur définies par le Code de la route français.

Prêt pour obtenir ton assurance de rêve ? 🧚‍♂️

+20 assureurs comparés en 3 minutes

+150€ d’économies* sur ton contrat d’assurance moto

Achat moto sans permis : neuf ou occasion ?

Vous hésitez encore pour l’achat d’une moto sans permis neuve ou d’occasion ? Il faut savoir si vous comptez ensuite passer le permis A moto. Dans ce cas, un achat d’occasion peut être la solution puisque vous prévoyez l’achat d’une cylindrée plus grosse. 

Pour vous aider à faire votre choix entre une moto sans permis neuve ou d’occasion, voici quelques conseils qui vous seront utiles :

Achat neuf moto sans permis : 

Pour acheter une moto légère neuve

  • comparez les offres des professionnels automobiles sur Internet ;
  • rendez-vous dans un salon ou foire auto/moto près de chez vous ;
  • demandez à un concessionnaire de vous donner des informations techniques sur les motos sans permis dont il dispose. Découvrez les modèles et essayez-les.

Mais attention de privilégier un vendeur agréé pour tout achat de deux-roues ou d’un trois-roues neuf.

Achat d’occasion moto sans permis : 

Pour l’achat d’une moto sans permis d’occasion, vous avez également plusieurs options : 

  • vous rendre dans un garage ou un concessionnaire agréé qui saura dénicher la perle rare ;
  • l’acheter auprès d’un particulier, mais attention de bien vérifier que tout soit en règle.

Pour éviter les mauvaises surprises, il faut toujours vérifier que la transaction soit légale.

Vous avez trouvé la petite moto de vos rêves ? Voici ce que vous pouvez faire :

  • demandez la facture originale du véhicule ainsi que son historique (les éventuelles factures d’entretien et de réparation) ;
  • essayez la motocyclette avant de l’acheter ;
  • conservez les coordonnées du vendeur (garage ou particulier) en cas de problème. N’hésitez pas à demander de voir la carte d’identité du vendeur si c’est un particulier ;
  • remplissez correctement les documents administratifs nécessaires à la transaction (bien les relire) ;
  • prévoyez une assurance moto sans permis et éventuellement une garantie supplémentaire en cas de vices cachés.

Liste : quelle moto sans permis choisir ?

Pour vous aider à choisir la moto sans permis qui vous convient, nous avons établi une petite liste non exhaustive : 

  1. Moto 50 cc sportive : la conduite se fait à l’avant, exemple : YAMAHA TZR 50 
  2. Moto Enduro : passe-partout aussi bien en ville qu’en campagne, exemple : APRILIA RX 50
  3. Supermotards : pour une glisse parfaite, exemple : SHERCO SM 50 URBAN
  4. Moto Custom : la petite Harley à cylindrée limitée, exemple : MOTO MAGPOWER V-LEGENDERS 125CC
  5. Moto-cross : pour s’éclater entre potes sur des pistes cabossées, exemple : DIRT BIKE 125cc
  6. Moto trail : combine la conduite sur route et sur chemin, idéale pour les motards débutants, exemple : YAMAHA MT-125
  7. Quad 125 cc : pour l’adrénaline et le fun, exemple : Quad KAYO 150cc STORM A150
  8. Scooter 3 roues : pour une stabilité optimale, exemple : Peugeot Metropolis GT ou SW 
  9. Scooter électrique : pour une économie sur le carburant et pour protéger notre planète, exemples : e-retro max pour le côté vintage ou Silence S01 connu pour une meilleure autonomie.
  10. Moto-cross électrique : pour une moto de compétition non polluante, exemple : CAOFEN F80

Assurance moto sans permis : comment ça fonctionne ?

Il faudra penser à assurer votre moto sans permis avant de rouler avec sur la voie publique. L’assurance vous couvre en cas de panne ou d’accident. Avec la carte grise, l’attestation d’assurance de votre moto sans permis est un document qu’il faudra impérativement présenter aux forces de l’ordre en cas de contrôle routier. 

La responsabilité civile est le minimum garanti, elle couvre uniquement les dommages causés à des tierces personnes. Pour une garantie des accidents corporels, il convient de choisir une assurance tout risque (ou au tiers étendu) pour une moto sans permis. Vous aurez ainsi l’esprit tranquille ! 

Quelles sont les sanctions en cas de conduite de moto sans permis ?

Suivant le type de moto que vous souhaitez conduire et l’âge requis, il faut avoir un permis adapté. Les petites cylindrées, comme nous l’avons vu, ne sont pas forcément soumises à l’obtention du permis moto (A) ou du permis voiture (B). Il conviendra toutefois d’avoir le type d’autorisation adaptée, comme l’ASR, l’ASSR ou le BSR, sauf pour les personnes nées avant 1988 qui n’ont pas besoin de permis pour conduire les cyclomoteurs n’excédant pas 125 cm³. 

Tous les autres motards roulant sans permis de conduire adapté sont passibles d’une sanction pouvant aller jusqu’à 15 000 euros d’amende et 1 an de prison, comme le stipule l’article L221-2 du Code de la route. En outre, ils peuvent avoir une interdiction de rouler avec n’importe quel véhicule durant une durée de 5 ans après l’infraction. D’autres seront contraints de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière à leur frais. L’immobilisation du véhicule peut être effectuée par la police. Enfin, l’assureur peut résilier le contrat d’assurance pour ce type de délit.

Peut-on acheter une moto sans avoir le permis ?

Il est tout à fait possible d’acheter une moto sans avoir le permis de conduire, à condition de ne pas rouler avec

En effet, depuis le 15 août 2017, avec le décret n° 2017-1278 du 9 août, le gouvernement français a mis en place une réglementation qui oblige le titulaire d’un véhicule à posséder le type de permis correspondant au certificat d’immatriculation à son nom. Pour acheter une moto sans permis, il faudra l’immatriculer comme pour tout type de véhicule. Pour rouler avec une moto sans permis en toute légalité, une astuce consiste à apparaître sur la carte grise en tant que cotitulaire

Si vous roulez avec un véhicule sur la voie publique sans carte grise, vous pouvez avoir une contravention de 4e classe selon la loi : soit une amende minorée à 90 €, amende forfaitaire à 135 €, amende majorée à 375 € et une amende maximale pouvant atteindre 750 €.

Compare +30 devis d'assurances moto en seulement 3 minutes

800.000 jeunes roulent sans assurance
10 ans de prison + 3750€ pour défaut d’assurance

FAQ pour les curieux

Pour en savoir plus sur la moto sans permis, trouvez toutes vos réponses dans notre FAQ.

Depuis le 15 août 2017, vous êtes obligé d’immatriculer tout type de véhicule, y compris les cyclomoteurs et moto sans permis. Pour cela, il suffit de vous rentre sur le site de l’ANTS pour faire votre demande en ligne. C’est simple et rapide !

La moto cross n’est pas homologuée. Il est donc possible de conduire une moto cross sans aucun permis. Seulement, à partir de 12 ans, pour faire une compétition ou pratiquer ce sport sur circuit fermé, il faudra avoir le Certificat d’Aptitude au Sport Motocycliste (CASM).

La plupart des concessionnaires auto/moto mettent à disposition des modèles de véhicules pour que les clients puissent les tester. Si vous voulez tester une moto sans permis, il faudra avoir l’équivalence du permis à la moto que vous essayez, soit le permis AM, l’ASSR ou l’ASR (pour les personnes nées après 1988) pour un 50 cm³ ou le permis A1 pour une moto de 125 cm³, par exemple.

GUIDES thématique sur les véhicules jeune conducteur

Découvre de nouvelles ressources autour du thème des véhicules jeune conducteur !

Vendre sa moto

Optimisez la vente de votre moto grâce à nos conseils experts. De l’estimation du prix à la préparation de l’annonce, découvrez comment conclure la vente efficacement.

Scooter

Explorez les meilleures options de scooters, des conseils d’achat aux astuces d’entretien. Idéal pour la ville, un scooter est synonyme de praticité et d’économie.

Voiture sans permis

Informez-vous sur les avantages et modalités de conduite d’une voiture sans permis. Une solution pratique pour ceux qui ne possèdent pas ou plus de permis de conduire.