Tesla peut s'inquieter : ce nouveau véhicule de marque française va faire de l’ombre en 2024 !

Cocorico ! Les constructeurs français reviennent dans la partie et s’apprêtent à challenger le leader des véhicules électriques familiaux, Tesla. Outre le dernier 3008 de chez Peugeot, c’est le tout nouveau Renault Scénic E-Tech qui va devenir un concurrent sérieux.

Le tout-électrique s’installe durablement chez Renault

L’Espace E-Tech full hybride n’avait pas encore franchi le pas d’une motorisation 100% électrique. C’est chose faite avec la Mégane E-Tech, suivie de prêt par le nouveau Scénic présenté il y a peu. Le Scénic 5 se retrouve donc affublé dun E-Tech, signe de sa motorisation tout-électrique.

Avec ces deux modèles familiaux, Renault se fait une place de choix dans le marché des véhicules électriques.

Ce nouveau modèle viendra en concurrence des Peugeot e-3008, Kia e-Niro ou Hyundai Kona, mais surtout du Tesla Model Y qui s’affiche encore en tête des SUV familiaux électriques.

La commercialisation du Scénic E-Tech est prévue début 2024 en France, mais les premiers exemplaires se promènent déjà en ville.

Loin du monospace, Scénic devient un SUV nouvelle génération

Avec son nouveau look racé, massif et typé baroudeur, le Scénic 5 fait oublier son ancêtre éponyme. Il n’a plus rien d’un monospace familial et s’inscrit désormais dans la lignée des SUV.

Il reste malgré tout fidèle à son nom, signe d’une « voiture à vivre » et pas seulement « d’une silhouette », comme le précise Anne-Chloé Kort, Chef de Produit Véhicules électrique chez Renault. Luca de Meo, directeur général du groupe, va même plus loin en déclarant sur X (anciennement Twitter) : « On a tout changé, sauf le nom ».

Le design est futuriste : long capot plat, optiques très fines, poignées de porte dissimulées, et nouvelle signature lumineuse en demi-losange. La calandre, aux motifs losanges, vient se fondre dans la carrosserie. Moins grand que l’ancien Grand Scénic (4,47 m pour le E-Tech, contre 4,63 m pour le second), il se veut plus maniable et mieux adapter aux contraintes urbaines.

Nouveau Scénic E Tech 2024 - Avant
Nouveau Scénic E Tech 2024 - Côté
Nouveau Scénic E Tech 2024 - Arrière
Nouveau Scénic E Tech 2024 - Toit Solarbay
Nouveau Scénic E Tech 2024 - Intérieur
Photos provenant de Renault

Le Scénic E-Tech : des performances optimisées

Concernant la motorisation, deux versions seront disponibles : 170 ou 220 chevaux avec une batterie de 60 kWh à 87 kWh pour la version haut de gamme. Cette dernière affiche une autonomie de 620 km pour s’adapter aux besoins des utilisateurs.

La marque au losange a fait un gros travail sur la recharge pour la rendre la plus rapide et optimisée possible. Avec une recharge maximum de 150 kWh en courant continu, le conducteur pourra récupérer 335 km d’autonomie en 30 minutes.

L’habitacle est large et agréable. Le tableau de bord ressemble à s’y méprendre à celui de la Mégane E-Tech. Il récupère le système OpenR Link qui offre une expérience connectée et personnalisée. Toujours à jours grâce à ses fonctionnalités Google intégrées, il affiche sa propre météo et recevra bientôt la version smartphone de Google Maps.

La surface vitrée est moins importante sur la version classique, mais un toit Solarbay est disponible en option.

À l’arrière, parmi les nombreux détails bien pensés, l’accoudoir prévoit un support multimédia.

Le coffre, avec ses 545 l, est parfait pour un usage familial.

Enfin, le Scénic E-Tech fait la part belle au recyclage. Plusieurs de ses éléments seront issus de matériaux recyclés. Aucun cuir animal n’est utilisé, y compris pour le volant.

Seul mystère non encore dévoilé : son prix. Il devrait avoisiner les 40 000 € d’après Luca de Meo. Précisions à suivre d’ici quelques semaines.

CE QU’IL FAUT RETENIR
Agnès DURRANDE
Agnès DURRANDE
Spécialiste en contenu web automobile, je suis à l’affut des dernières nouveauté et innovations. J’ai à coeur de partager cette actualité et d’apporter des conseils dédiés aux jeunes conducteurs.