20 000 € pour une voiture électrique toute option : c'est ce que propose la BYD Seagull dès 2024 !

Avec déjà 200 000 exemplaires produits en seulement 7 mois en Chine, la BYD Seagull à 20 000 € s’affirme comme une force incontournable sur le marché des voitures électriques. La petite citadine de 3,78 mètres de long a créé la surprise lors de son dévoilement au salon automobile de Shanghai en avril 2023, rejoignant la famille de produits nommée Ocean chez le constructeur chinois. Un raz de marée de commandes s’est ensuivi, avec 10 000 préventes en moins de 24 heures. La marque BYD ne rigole pas !

BYD Seagull, challenger mondial de Tesla en Chine

Alors que la production est toujours dans sa phase de lancement, la BYD Seagull a surpassé le Tesla Model Y. Cette performance exceptionnelle reflète la montée en puissance de 

BYD Seagull

Explosion des ventes de voiture électrique : les chiffres en détail

En seulement 100 jours, la BYD Seagull a trouvé preneur pour 66 000 exemplaires en Chine, devenant ainsi le modèle électrique à la croissance la plus rapide chez BYD. 

Ces chiffres illustrent clairement la montée en puissance spectaculaire de la BYD Seagull sur le marché mondial :

  • La BYD Seagull a dépassé toutes les attentes avec 43 350 ventes en Chine en octobre 2023, surclassant les immatriculations combinées de voitures électriques en France (25 472 ventes) et en Allemagne (37 334 ventes).
  • Même en comparaison avec le Model Y de Tesla, la Seagull se démarque, avec 176 980 unités produites entre mi-avril et octobre. À titre de référence, la Norvège, souvent pionnière en matière de mobilité électrique, a enregistré 198 730 immatriculations de Model Y entre janvier et septembre 2023.

Caractéristiques et prix compétitif

La BYD Seagull, citadine électrique 4 places, équipée d’un moteur de 55 kW (75 ch), offre deux options de batterie en Chine : 

  • 30 kWh pour 305 km d’autonomie ;
  • ou 38 kWh pour 405 km, selon la norme chinoise.

Bien que son prix en Chine soit inférieur à 10 000 euros, en Europe, le tarif estimé oscille entre 20 000 et 25 000 euros.

BYD Seagull
BYD Seagull

BYD Seagull, cap sur l’Europe en 2024 : une avancée majeure dans l'accessibilité électrique

BYD, actuellement numéro deux mondial de l’électrique derrière Tesla, étend son influence en dehors de la Chine. 

La Dolphin déjà sur le devant de la scène

Il faut dire que son modèle premium et abordable séduit. En effet, la Dolphin, concurrente directe de la Renault Mégane E-Tech est proposée à partir de 33 990 euros. 

Le modèle a pu bénéficier d’une incitation financière de 5 000 euros, abaissant ainsi son prix à 28 990 euros. Cependant, cette opportunité a été limitée, car les modèles produits en dehors de l’Europe ne sont plus éligibles au bonus écologique depuis le 15 décembre. Pour en bénéficier, il fallait avoir passé commande avant cette date, avec une livraison prévue pour le 15 mars 2024.

Des débuts tardifs en France

BYD se positionne ainsi comme un concurrent sérieux sur la scène internationale. Interrogée par Numerama, la marque a confirmé que la nouvelle BYD Seagull sera commercialisée en France au second semestre 2024. Malgré des débuts tardifs pour se démarquer de la concurrence française, le constructeur chinois envisage peut-être une introduction anticipée sur le marché européen.

BYD se positionne ainsi comme un concurrent sérieux sur la scène internationale. Interrogée par Numerama, la marque a confirmé que la nouvelle BYD Seagull sera commercialisée en France au second semestre 2024. Malgré des débuts tardifs pour se démarquer de la concurrence française, le constructeur chinois envisage peut-être une introduction anticipée sur le marché européen.

Une alternative accessible malgré l'absence de bonus en France

En Chine, son succès repose sur un prix de départ équivalent à 9 610 euros, soulignant la politique tarifaire exceptionnelle des marques chinoises. Mi-octobre, malgré une accélération des commandes liée à la fin des bonus pour les modèles hors Europe, la marque assurait pouvoir respecter les délais pour la plupart des cas, excepté la Seal, concurrente de la Tesla Model 3.

Numerama estime qu’elle pourrait être commercialisée en France entre 20 000 et 25 000 euros (incluant les frais de douane et d’export), offrant une alternative plus économique que la Dacia Spring et les concurrentes prévues, telles que la Citroën C3 électrique, la Renault R5, et la future Twingo.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Avec sa taille compacte, ses performances respectables et une autonomie convenable, cette petite voiture électrique pourrait bien devenir le choix idéal pour les consommateurs européens à la recherche d’une solution écologique à petit prix. Restez informés sur les développements de la BYD Seagull et d’autres nouveautés passionnantes dans le monde de la mobilité électrique.

Virginia BLANCO
Virginia BLANCO
Rédactrice web spécialisée en automobile, j'aime partager l'actualité et des astuces pour faciliter la vie des jeunes conducteurs.