Attention ! Multiplication des faux PV de stationnement, voici comment les repérer !

Depuis le mois d’octobre 2023, une vague d’arnaque aux faux PV de stationnement sévit dans plusieurs villes de France, mettant en danger la sécurité financière des automobilistes. Cette escroquerie, déjà recensée à Auray et Vannes, s’étend désormais à d’autres régions, suscitant l’inquiétude des forces de l’ordre. Décryptage des méthodes employées par les escrocs et conseils pour éviter le piège.

Faux PV de stationnement : la police sur le coup

À l’heure de la dématérialisation, les arnaques aux dépens des automobilistes se multiplient. Entre faux avis de contravention, PV de stationnement imaginaires et SMS frauduleux, les escrocs rivalisent d’ingéniosité. La première vague d’escroquerie a été relevée à Vannes, la deuxième à Auray, puis à Montélimar. Comment procèdent ces escrocs ?  

De fausses contraventions plus vraies que nature

En ouvrant votre boite aux lettres, ce jour-là, vous avez la mauvaise surprise de recevoir un PV. Mais s’agit-il d’un vrai ? La police du Morbihan tire la sonnette d’alarme face à la recrudescence des faux PV de stationnement

Ces escrocs adoptent une stratégie sophistiquée. En imitant les courriers de l’ANTAI, les escrocs collectent les numéros d’immatriculation des véhicules pour créer des PV d’excès de vitesse avec une apparence authentique. Un QR code frauduleux redirige les victimes vers un site de paiement bidon, invitant à régler une amende inexistante.

Envoi massif de SMS frauduleux

L’envoi de SMS frauduleux devient une autre pratique courante touchant tous les conducteurs. Ces messages malveillants exploitent divers prétextes, tels que le retard de paiement des amendes ou l’absence de vignette Crit’Air

Le point commun de ces fraudes réside dans la tentative d’inciter les victimes à cliquer sur un lien pour régulariser leur situation.

Faux PV laissés sur les pare-brise

Et ce n’est pas fini ! Cette année, une nouvelle menace plane sur les usagers de la route : de faux PV de stationnement placés sur les pare-brise des voitures en stationnement. Imitant le modèle officiel, ces avis fictifs incitent les conducteurs à régler une amende en scannant, vous l’avez deviné, un QR code. 

Faux pv de stationnement

Déjouer les arnaques aux PV : Conseils pratiques pour éviter les pièges

Quelle que soit la méthode utilisée, des indices de fraude subsistent, et il est essentiel de les connaître pour se prémunir de ces attaques. Découvrez les parades pour ne pas tomber dans le panneau et protéger vos finances.

Protégez-vous contre les arnaques aux PV !

La difficulté de détection réside dans des détails subtils tels que :

  • Une URL incorrecte sur le site du gouvernement, une signature fautive (ANTAIR au lieu d’ANTAI).
  • l’utilisation d’un code QR pour le paiement, méthode non employée par l’administration dans le contexte des contraventions. 
  • les enveloppes, accompagnant les faux PV, sont souvent vierges et non affranchies.
  • Ces avis de contravention ne fournissent aucune information permettant de contester l’infraction (excès de vitesse, feu grillé, etc.) ou notent “contravention” au lieu de FFS.

En effet, depuis le 1ᵉʳ janvier 2018, le non-paiement du stationnement n’est plus considéré comme une contravention au Code de la route, mais comme un forfait de post-stationnement (FPS) fixé par chaque municipalité, sauf en cas de stationnement gênant, très gênant ou dangereux. 

Nos conseils

  • Seuls les documents officiels, tels que la carte de paiement (orange) et la carte de consignation intégrée au formulaire de requête en exonération (bleu ciel), disposent d’un QR code. 
  • La prudence est recommandée quant à l’adresse du site de paiement, seuls les sites www.amendes.gouv.fr et www.antai.gouv.fr étant légitimes. Tout autre site est susceptible d’être une tentative d’arnaque. 
  • Pour régler les FPS reçus à domicile, le portail officiel est www.stationnement.gouv.fr, tandis que dans d’autres cas, ça se passe sur le site de la société privée de contrôle, comme Streeteo ou Effia, ou sur une plateforme dédiée, telle que le site de la Ville de Paris, souvent avec un QR code.
  • Vérifiez le montant de l’amende généralement pratiqué dans votre commune.
  • L’administration n’envoie jamais de SMS pour des amendes impayées ou des vignettes manquantes.

Vous avez été victime d’une fraude au PV ? Dénoncez-le immédiatement au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche.

La dématérialisation des PV critiquée : une pétition en cours

Alexandra Legendre, porte-parole de la Ligue de Défense des Conducteurs, dénonce l’impact négatif de la dématérialisation des contraventions sur les automobilistes. Entre la nonchalance envers les mails de contravention et les arnaques par SMS, son association a lancé la pétition en ligne “Stop au scandale des PV dématérialisés”, ralliant déjà plus de 180 000 signatures.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Pour contrer la recrudescence des arnaques aux PV de stationnement, la vigilance est de mise. L’information et la sensibilisation demeurent les meilleures défenses pour protéger la sécurité financière des automobilistes.

Virginia BLANCO
Virginia BLANCO
Rédactrice web spécialisée en automobile, j'aime partager l'actualité et des astuces pour faciliter la vie des jeunes conducteurs.