Ferrari n’abandonnera jamais les moteurs thermiques d’après son PDG !

Benedetto Vigna, le dirigeant de Ferrari, a récemment affirmé que les futurs modèles électriques de la marque ne seront pas silencieux. Il a également souligné que Ferrari ne délaissera pas entièrement les moteurs à combustion interne.

Longtemps hésitante à embrasser la tendance des SUV, Ferrari a finalement fait le saut avec le Purosangue. Maintenant, l’entreprise se prépare à relever un nouveau défi : l’électrification.

Une première Ferrari électrique en 2025

L’entreprise italienne prévoit de lancer sa toute première voiture électrique en 2025. Vigna, dans ses commentaires, a insisté sur le fait que cette voiture électrique ne manquera pas de susciter l’enthousiasme. Il promet que cette supercar sans émissions conservera l’esprit et les sensations qui caractérisent les véhicules mythiques de Ferrari.

Lors d’une entrevue avec Squawk Box Europe sur CNBC, Vigna a expliqué : « Avec la bonne technologie, vous pouvez faire des merveilles avec les voitures électriques ». Il a ajouté que les futures voitures électriques de Ferrari auront leur propre signature sonore.

Le défi de l'autonomie et de la performance

Comme le prouve le classement des voitures les plus rapides au 0 à 100 km/h en 2023, les sportives électriques ont encore du mal à rivaliser avec leurs homologues thermiques en termes de performances globales. Bien que certaines hypercars électriques atteignent désormais une accélération impressionnante, elles peinent à maintenir cette performance sur la durée et souffrent souvent d’une autonomie limitée.

Ferrari face à la concurrence

En s’appuyant sur des modèles hybrides avant-gardistes, Ferrari parvient à se démarquer de la concurrence tout en collant aux attentes du marché. Cependant, certains constructeurs comme Lotus ou Porsche développent déjà des sportives électriques qui pourraient venir challenger l’offre de la marque italienne.

  • Lotus prépare une voiture de sport électrique plus chère que l’Alpine A110 thermique actuelle, mais moins cher qu’une Porsche 911;
  • Porsche travaille sur un futur Cayman électrique pour offrir une alternative au Summum de la technologie allemande

Des perspectives d'évolution pour une Ferrari toujours thermique

Malgré tout, Ferrari reste confiant dans sa stratégie axée sur les moteurs thermiques, complétée par des solutions hybrides innovantes et son modèle supersportif électrique. Le succès commercial de ses derniers modèles prouve que la marque est sur la bonne voie et que le public continue de plébisciter les véhicules haut de gamme dotés de motorisations puissantes et performantes.

CE QU’IL FAUT RETENIR
Même si Ferrari laisse une chance à l’électrique via son modèle supersportif à l’horizon 2025, la marque continuera sur des modèles thermiques époustouflants.
Lucas MOUSSEAU
Lucas MOUSSEAU
Passionné par l'automobile et l'éducation routière, je partage des actualités et des astuces pour les jeunes conducteurs.

Abonnez-vous à notre newsletter pour :

  • Être informé des concours et cadeaux à gagner,
  • Avoir accès à des offres exclusives,
  • Ne pas rater les dernières nouveautés !

Dans le même thème :

Compare +30 devis d'assurances auto en seulement 3 minutes

800.000 jeunes roulent sans assurance
10 ans de prison + 3750€ pour défaut d’assurance

🏆 JEU CONCOURS

🎁 À gagner : 

1 tour de circuit en Ferrari 🏎️, d’une valeur de 100 € ! ✨

Concours Ferrari Circuit