Cet homme perd 400 points à son permis moto après avoir été flashé 68 fois !

Motard vitesse

Il y a des records plus glorieux que d’autres. Ce motard anglais peut se targuer de détenir un joli trophée outre-Manche après avoir été flashé 68 fois en moins de 4 mois. Son retrait de permis devrait le calmer quelque temps.

Un chauffeur-livreur trop pressé

Si les forces de l’ordre n’étaient pas mécontentes de l’arrêter, son patron devait être heureux des prouesses de son chauffeur.

Avec sa moto, il a été flashé 68 fois entre le 20 mars et le 17 juillet 2023 sur la même portion de route limitée à 50 km/h. Il avait pris l’habitude de la prendre avec 30 km/h de plus que la vitesse autorisée. Cela lui vaut 408 points perdus et une amende de 2 200 €.

Tout à sa tournée, il n’aura sans doute pas eu le temps de repérer le radar caché sur le bas-côté. Il a même réussi l’exploit de se faire flasher cinq fois dans la même journée.

Une peine limitée due à une infraction en partie discutable

L’identification de sa moto ne fait aucun doute. Son véhicule est bien celui qui a été repéré 68 fois en excès de vitesse au même endroit.

Mais le conducteur de l’engin peut faire débat. Caché sous son casque, rien ne permet d’affirmer avec certitude qu’il s’agit bien de son propriétaire. Ce détail le sauve d’une sanction plus lourde.

Il écope, seulement, d’un retrait de permis de deux ans. Il devra aussi s’acquitter des amendes accumulées dans sa boite aux lettres.

Permis de conduire

D’autres records de flash en France

En 2015, un c avait réalisé le même exploit : 68 flashs au même endroit, avec son T-Max. En plus des trois années de retrait de permis, il avait dû payer 31 150 € d’amende.

Même si seulement 61 infractions avaient été retenues, le record semble détenu par un chef d’entreprise francilien. Il a été flashé à 94 reprises, dont un pic à 251 km/h. Avec sa voiture de société, immatriculée au Luxembourg, il se pensait au-dessus des lois. Malheureusement, sa relaxe ne lui aura pas permis de réfléchir aux conséquences de ses actes.

Depuis le 1er janvier 2024, les petits excès de vitesse inférieurs à 5 km/h ne sont plus sanctionnés d’un retrait de point. C’est certainement une bonne chose. Mais pour les multirécidivistes qui en font un sport, il est dommage qu’ils ne prennent pas conscience de la dangerosité qu’ils représentent pour autrui.

CE QU’IL FAUT RETENIR
En Angleterre, un motard a été flashé 68 fois en 4 mois sur une même route, accumulant 408 points perdus et une amende de 2 200 €. Malgré son identité incertaine sous le casque, il a été sanctionné d’un retrait de permis de deux ans. Cette situation illustre les conséquences graves de la récidive d’excès de vitesse.
Agnès DURRANDE
Agnès DURRANDE
Spécialiste en contenu web automobile, je suis à l’affut des dernières nouveauté et innovations. J’ai à coeur de partager cette actualité et d’apporter des conseils dédiés aux jeunes conducteurs.

Abonnez-vous à notre newsletter pour :

  • Être informé des concours et cadeaux à gagner,
  • Avoir accès à des offres exclusives,
  • Ne pas rater les dernières nouveautés !

Dans le même thème :

Compare +30 devis d'assurances auto en seulement 3 minutes

800.000 jeunes roulent sans assurance
10 ans de prison + 3750€ pour défaut d’assurance

🏆 JEU CONCOURS

🎁 À gagner : 

1 tour de circuit en Ferrari 🏎️, d’une valeur de 100 € ! ✨

Concours Ferrari Circuit