Officiel permis de conduire à 17 ans : vous pouvez passer l'examen dès le 1er janvier 2024 !

Nous avions déjà parlé du permis à 17 ans, mais dès le début de l’année 2024, les jeunes pourront obtenir leur permis de conduire et prendre le volant avant leur 18 ans. En effet, il a été récemment annoncé que la mesure prendra effet au 1er janvier 2024, suite à la publication d’un décret au Journal Officiel le 20 décembre 2023.

Une mesure visant à encourager l'autonomie des jeunes

Cette nouvelle mesure vise principalement à favoriser l’autonomie des jeunes vivant dans des zones où la mobilité est difficile et facilitée ainsi l’insertion professionnelle. Il convient de noter que d’autres pays européens, tels que l’Islande, l’Irlande, le Royaume-Uni et la Slovaquie, ont déjà adopté une législation similaire pour permettre aux jeunes d’accéder plus facilement à la conduite dès l’âge de 17 ans.

Le processus d'obtention du permis reste inchangé

Malgré cet abaissement de l’âge légal pour passer le permis de conduire, le processus d’obtention du permis restera le même. Les candidats devront toujours suivre une formation théorique (le code de la route) et pratique (la conduite accompagnée ou supervisée) avant de se présenter à l’examen.

Quelques restrictions pour les conducteurs de 17 ans

Bien que l’âge légal pour passer le permis de conduire soit abaissé à 17 ans, il est important de noter que certaines restrictions s’appliqueront aux conducteurs nouvellement diplômés de cet âge.

  • Les candidats ne pourront pas conduire sur les autoroutes et voies rapides sans accompagnateur jusqu’à leurs 18ans.
  • Le jeune conducteur devra être assuré spécifiquement en tant que conducteur principal du véhicule qu’il utilise.
  • Le nouveau titulaire du permis sera soumis au respect d’un période probatoire et son capital point sera de 6 points (jusqu’à l’obtention des 12 points après 3 ans sans infraction)
Permis de conduire

Les avantages et inconvénients de cette mesure

Avantages :

  • Favoriser l’autonomie et l’intégration professionnelle : en permettant aux jeunes d’acquérir le permis de conduire plus tôt, ils disposent d’une plus grande mobilité pour trouver un emploi ou poursuivre leurs études.
  • Réduire la pression sur les familles : obtenir le permis de conduire est à la fois coûteux et chronophage. En permettant aux jeunes de commencer le processus plus tôt, les parents peuvent répartir ces dépenses sur une période plus longue et mieux gérer leur budget.

Inconvénients :

  • Augmentation possible du nombre d’accidents : certains craignent que l’abaissement de l’âge légal pour passer le permis ne conduise à une hausse du nombre d’accidents impliquant des conducteurs novices.
  • Impact sur l’environnement : inciter davantage de jeunes à conduire pourrait entraîner une augmentation du trafic routier et des émissions polluantes liées aux transports, avec des conséquences néfastes pour l’environnement et la qualité de l’air.

En conclusion, l’abaissement de l’âge légal pour passer son permis à 17 ans est une mesure qui vise à encourager l’autonomie des jeunes et faciliter leur insertion professionnelle. Toutefois, il convient de rester vigilant quant à ses possibles répercussions sur la sécurité routière et l’environnement.

CE QU’IL FAUT RETENIR

À partir du 1er janvier 2024, les jeunes pourront passer leur permis de conduire dès l’âge de 17 ans en France, une mesure visant à favoriser leur autonomie et insertion professionnelle. Ce changement, aligné sur les pratiques de plusieurs pays européens, maintient le processus d’obtention du permis inchangé. Cependant, il implique certaines restrictions pour les conducteurs de 17 ans, notamment en termes de conduite sur autoroutes et voies rapides sans accompagnateur, ainsi que la gestion de l’assurance et le respect d’une période probatoire.

Laurie DUMONT
Laurie DUMONT
Sécurité routière et assurances pour jeune conducteur, je décortique pour vous les dernières nouveautés.