Quitter la France quelques mois pour payer son permis moins cher, est-ce un bon plan ?

Permis de conduire à l'étranger

Le permis de conduire est un sésame indispensable pour se déplacer en France et dans de nombreux pays du monde. Mais entre son prix prohibitif et des délais toujours plus longs, de nombreux jeunes éprouvent les plus grandes difficultés à lobtenir. Se tourner vers les pays étrangers peut devenir une solution.  

Quels avantages à passer son permis à l’étranger ?

Avec un tarif avoisinant les 2 000 euros, le prix du permis de conduire en France est l’un des plus élevés d’Europe 

L’argument économique se suffit à lui même lorsque l’on sait que le même permis B coûte 800 euros en Espagne, 500 euros en Pologne et 300 euros en Roumanie.   

La durée de la formation est généralement plus courte et les examens plus simples à obtenir.  

Reste que les cours sont habituellement dispensés dans la langue locale. Ce sera l’occasion de découvrir une nouvelle culture et se perfectionner dans cette langue étrangère.

Europe ou reste du monde : quelle destination choisir ? 

Au départ de la France, les pays européens restent une option plus simple. Les déplacements sont facilités par la proximité géographique. Les conditions d’obtention du permis sont globalement similaires à celles de la France.  

Chez les jeunes étudiants, elle peut se coupler avec un échange Erasmus ou une expérience professionnelle à l’étranger pour enrichir leur CV 

Les pays européens plébiscités pour passer son permis sont : l’Espagne, l’Italie, la Pologne, la Roumanie ou la Croatie.  

Sauf conditions particulières, le permis passé en Europe est valable en France, sans devoir l’échanger.  

En dehors de l’Europe, d’autres pays peuvent être avantageux pour leurs tarifs et la simplicité des examens. C’est le cas par exemple du Maroc, l’Algérie, la Tunisie, le Sénégal ou encore le Brésil. Attention toutefois à la qualité de la formation reçue. 

En outre, il faudra échanger son permis pour qu’il soit valable à son retour en métropole. 

permis de conduire à l'étranger

Quand et comment échanger son permis en France ?

Permis de conduire obtenu en Europe

L’échange nest pas obligatoire sauf si 

  • La date de validité est expirée 
  • Vous changez de catégorie de permis 
  • Vous commettez une infraction au Code de la route (perte de points, restriction, annulation ou suspension du permis français) 
  • Votre permis est volé, perdu ou détérioré 

À noter : si le permis a été annulé ou suspendu en France, aucun permis étranger ne sera accepté, Européen ou non.  

Permis de conduire obtenu dans le reste du monde

Excepté pour un court séjour sur le territoire français, la transformation de son permis de conduire est obligatoire pour circuler librement 

Tous les pays n’ont pas d’accord avec la France. Avant de partir, renseignez-vous ici 

Si le pays choisi est autorisé, vous devrez fournir :  

  • Justificatif de domicile et preuve effective de vie d’au moins 6 mois dans le pays 
  • Permis en cours de validité 
  • Traduit officiellement en français 
  • Photocopie de la carte d’identité ou du passeport 
  • Photo d’identité 

Tous les détails complémentaires sont disponibles sur le site service-public.fr qui énumère toutes les situations particulières.   

L’instruction de cette demande dure environ deux mois

CE QU’IL FAUT RETENIR

Obtenir son permis de conduire à l’étranger peut être économique et rapide, avec des coûts bien moindres qu’en France. Les destinations européennes sont privilégiées pour leur facilité d’échange du permis. Il est crucial de vérifier les accords avec la France et les conditions d’échange.

Agnès DURRANDE
Agnès DURRANDE
Spécialiste en contenu web automobile, je suis à l’affut des dernières nouveauté et innovations. J’ai à coeur de partager cette actualité et d’apporter des conseils dédiés aux jeunes conducteurs.