Zéro au crash test, c'est la note catastrophique qu'ont obtenus ces deux véhicules électriques

Lors des récents crash-tests menés par l’Australian New Car Assessment Program (ANCAP), deux véhicules, la MG5 et le Mahindra Scorpio, ont obtenu un résultat étonnamment décevant. Ces modèles n’ont reçu aucun point, une première pour les crash-tests australiens.

Résultats alarmants pour MG5 et Mahindra Scorpio

La MG5 et le Mahindra Scorpio, deux marques originaires d’Asie, semblaient avoir toutes leurs chances sur le marché automobile. Cependant, suite aux résultats désastreux obtenus lors du programme d’évaluation des véhicules neufs en Australie (ANCAP), leur image de marque risque fort de s’en ressentir. En effet, ces deux modèles ont été recalés lors des crash-tests organisés par ANCAP. Ce type d’évaluation vérifie notamment le comportement du véhicule lors de chocs frontaux ou latéraux, ainsi que la performance des dispositifs de sécurité embarqués, tels que les airbags.

  • MG5 : 0 points au crash-test
  • Mahindra Scorpio : 0 points au crash-test

Ces résultats sont d’autant plus préoccupants qu’ils risquent de faire craindre pour la sécurité des occupants de ces véhicules en cas d’accident, mais aussi de nuire à l’image de marque de ces constructeurs automobiles.

Crash test MG05
Crash test Mahindra Scorpio

Quid de la sécurité auto ?

Ce constat amer vient rappeler l’importance que doit revêtir la sécurité auto pour les consommateurs. Le choix d’un véhicule sûr permet non seulement de protéger les occupants en cas d’accident, mais il participe également activement à la réduction des risques de collision. Parmi les véhicules les plus sûrs du marché, on trouve dans le classement Euro NCAP ceux qui répondent aux exigences les plus strictes en matière de sécurité. Les critères pris en compte comprennent notamment :

  • La résistance structurelle
  • Les dispositifs de retenue pour adultes et enfants
  • Le comportement lors de chocs frontaux, latéraux ou arrière
  • La présence de systèmes avancés d’aide à la conduite

Vers une prise de conscience ?

Si la question de la sécurité automobile est des plus importantes aujourd’hui, ces résultats doivent être l’occasion pour les constructeurs de s’interroger sur leurs pratiques. Devant ce constat plutôt sombre, il est crucial pour MG5 et Mahindra Scorpio d’opérer un changement rapidement et mettre en place des mesures poussées pour garantir la sécurité des usagers de la route. Reste à savoir si les fabricants seront capables de relever les défis posés par ces tests décevants et parvenir à proposer de série des véhicules qui allient performance, confort et sécurité optimale.

Crash-tests : quelle tendance pour l'avenir ?

Il est essentiel de rappeler l’importance des crash-tests automobiles pour vérifier le respect des normes de sécurité en vigueur pour les véhicules à travers le monde. Ces résultats ne doivent pas seulement refléter la qualité du véhicule au moment de sa commercialisation, mais ils sont également décisifs pour les constructeurs. À l’avenir, on peut espérer que davantage de modèles feront preuve d’une résistance accrue lors des crash-tests et garantir un niveau de sécurité toujours plus performant pour les consommateurs exigeants. Enfin, il convient de noter que ces tests ont aussi un objectif pédagogique : permettre aux acheteurs potentiels de bien comprendre les enjeux liés à la sécurité auto et leur apprendre à choisir un véhicule selon ses performances réelles en matière de protection des occupants.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Lors de récents crash-tests de l’Australian New Car Assessment Program (ANCAP), deux véhicules asiatiques, la MG5 et le Mahindra Scorpio, ont étonnamment obtenu un score de zéro, un résultat sans précédent pour ces évaluations. Ces scores alarmants soulignent l’importance cruciale des normes de sécurité dans l’industrie automobile.

Lucas MOUSSEAU
Lucas MOUSSEAU
Passionné par l'automobile et l'éducation routière, je partage des actualités et des astuces pour les jeunes conducteurs.