Le contrôle technique des deux-roues va-t-il bien pouvoir démarrer dès le 15 avril prochain ?

Une obligation réglementaire pour les deux-roues

À partir du 15 avril 2024, les contrôles techniques seront obligatoires pour les scooters, motos et autres véhicules motorisés à deux et trois roues, ainsi que les quadricycles. Cette nouvelle mesure fait suite à une injonction de l’Europe et concerne principalement :

  • Les cyclomoteurs,
  • Les motocyclettes,
  • Les tricycles à moteur,
  • Et les quadricycles motorisés.

L’objectif principal de cette nouvelle obligation est de renforcer la sécurité routière en s’assurant que ces véhicules respectent les normes environnementales et de circulation.

Pourquoi un contrôle technique étendu aux deux-roues ?

Le contrôle technique a vu le jour en 1992 pour les véhicules légers de moins de 3,5 tonnes. Trente ans plus tard, il s’apprête à se déployer à de nouveaux véhicules, dans un effort pour améliorer la sécurité des usagers de la route et réduire les accidents impliquant ces catégories de transports souvent sous-représentées en termes de contrôle. En effet, les deux-roues motorisés présentent des risques plus élevés d’accidents que les voitures légers, en raison de leur taille plus petite et de leur plus grande vulnérabilité. L’introduction du contrôle technique pour ces véhicules est donc perçue comme une mesure nécessaire pour améliorer la sécurité routière.

Une mise en place sous tension

Le gouvernement a finalement clarifié le dossier du contrôle technique des deux-roues motorisés en France, après plusieurs mois de tractations et de résistance face aux injonctions de l’Union européenne. La mise en place sera progressive à partir du 15 avril 2024, pour les véhicules les plus anciens. Cependant, certaines questions demeurent concernant la capacité des centres de contrôle à absorber cette nouvelle demande, ainsi que sur le coût potentiel pour les propriétaires de véhicules concernés. De leur côté, les associations d’usagers ne sont pas dupes et continuent de manifester leur colère, estimant que le processus de concertation avec le ministère a été insuffisant. Elles dénoncent également l’inefficacité potentielle du contrôle technique pour améliorer réellement la sécurité routière. Les assureurs quant à eux ne savent pas non plus dans quel camp se positionner…

Quels seront les critères de contrôle ?

Les critères précis qui seront évalués lors des contrôles techniques pour les deux-roues restent encore à déterminer. Il est cependant très probable qu’ils porteront sur :

  • Les équipements liés à la sécurité (freins, pneumatiques, signalisation),
  • Les éléments mécaniques et la structure du véhicule,
  • Et les émissions polluantes générées par les moteurs.

En somme, les exigences devraient être similaires à celles appliquées pour les voitures et autres véhicules légers.

Concrètement, que va-t-il se passer après le 15 avril ?

L’entrée en vigueur du contrôle technique étendu aux deux-roues représente un changement majeur pour ces catégories de véhicules. Pourtant, il est difficile d’anticiper si cette mesure sera mise en œuvre sans encombre dès le 15 avril. Les propriétaires concernés doivent donc se préparer à s’informer sur leurs obligations légales, et ce, au plus vite afin d’éviter des sanctions qui pourraient découler d’un défaut de contrôle technique. En conclusion, la généralisation du contrôle technique à une nouvelle catégorie de véhicules apparaît comme une nécessité pour renforcer la sécurité routière. Toutefois, le démarrage effectif de cette mesure suscite des interrogations et des inquiétudes quant à sa mise en place pratique et son efficacité réelle. Il ne reste plus qu’à attendre le 15 avril pour savoir si le contrôle technique moto démarre sous de bons auspices.

CE QU’IL FAUT RETENIR
À partir du 15 avril 2024, le contrôle technique sera obligatoire pour les scooters, motos, tricycles, et quadricycles motorisés, dans une démarche de sécurité routière et de conformité environnementale. La mise en place soulève des questions sur la capacité des centres de contrôle et les coûts pour les propriétaires.
Lucas MOUSSEAU
Lucas MOUSSEAU
Passionné par l'automobile et l'éducation routière, je partage des actualités et des astuces pour les jeunes conducteurs.

Abonnez-vous à notre newsletter pour :

  • Être informé des concours et cadeaux à gagner,
  • Avoir accès à des offres exclusives,
  • Ne pas rater les dernières nouveautés !

Dans le même thème :

Compare +30 devis d'assurances auto en seulement 3 minutes

800.000 jeunes roulent sans assurance
10 ans de prison + 3750€ pour défaut d’assurance

🏆 JEU CONCOURS

🎁 À gagner : 

1 tour de circuit en Ferrari 🏎️, d’une valeur de 100 € ! ✨

Concours Ferrari Circuit