Sans permis : ce jeune de 23 ans est flashé à 142 km/h sur une route départementale !

Les faits se sont produits le 3 décembre

Le 3 décembre dernier, un jeune automobiliste de 23 ans a été contrôlé en grand excès de vitesse sur une route départementale de la commune de Balizac par les gendarmes du peloton motorisé de Langon. Le jeune homme était non seulement grimé à 142 km/h dans une zone limitée à 80 km/h, mais il roulait également sans permis.

Un comportement irresponsable qui aurait pu virer au drame

Rouler à une telle vitesse, surtout sans posséder de permis de conduire, constitue une grave infraction au code de la route et représente un véritable danger pour les autres usagers de la route ainsi que pour les piétons. Les conséquences auraient pu être dramatiques si l’individu avait perdu le contrôle de son véhicule ou s’il avait rencontré un obstacle imprévu lors de sa course effrénée. Par chance, personne n’a été blessé dans cette affaire et les forces de l’ordre ont rapidement mis fin à cette situation à haut risque.

La voiture saisie et envoyée à la fourrière

Après avoir interpellé le contrevenant, les gendarmes ont immédiatement saisi son véhicule qui a pris la direction de la fourrière. On peut imaginer que notre chauffard devra s’acquitter d’une amende salée et qu’il risque éventuellement de faire face à des poursuites judiciaires pour sa conduite irresponsable au volant.

Des cas similaires en hausse ?

Ce n’est pas la première fois qu’un tel cas se présente en Gironde. En mars 2020, un conducteur avait été flashé à 252 km/h sur une rocade du Pessac, alors que la vitesse était limitée à 110 km/h. D’autres cas similaires peuvent être observés ailleurs en France, comme ce jeune homme interpellé dans le Nord à 212 km/h au lieu de 130 km/h sur l’A16. Ces comportements dangereux au volant sont régulièrement dénoncés par les forces de l’ordre qui déploient tous les moyens possibles pour les enrayer.

Les sanctions encourues

  • L’amende : Les automobilistes qui commettent un grand excès de vitesse encourent une amende forfaitaire de 1 500 € ou, dans certains cas, une amende maximale de 3 750 € en cas de comparution devant un tribunal.
  • La perte de points : Un excès de vitesse supérieur à 50 km/h entraîne la perte de 6 points sur le permis de conduire pour les conducteurs concernés.
  • La suspension de permis : En cas de récidive d’un grand excès de vitesse, la sanction peut aller jusqu’à la suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans, voire même l’annulation du permis et l’interdiction de le repasser pendant une certaine période.
  • La confiscation du véhicule : La justice peut également ordonner la confiscation définitive du véhicule utilisé lors de l’infraction, surtout si celui-ci a été commise sans titre de conduite valide.

Un rappel à l'ordre pour tous les conducteurs

Ces faits divers doivent servir de leçon aux automobilistes. Il est important de toujours respecter les limites de vitesse et de ne jamais prendre le volant sans être en possession d’un permis de conduire valide. Seuls en respectant ces règles, nous pourrons contribuer à la sécurité routière et éviter des drames qui peuvent très rapidement se produire lorsqu’on adopte un comportement irresponsable au volant.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Un jeune homme de 23 ans a été arrêté en Gironde pour avoir roulé à 142 km/h sur une route limitée à 80 km/h, sans permis de conduire. Son véhicule a été saisi et envoyé à la fourrière. Cet incident met en lumière les risques liés à la conduite dangereuse et aux excès de vitesse, soulignant l’importance du respect des règles de sécurité routière.

Lucas MOUSSEAU
Lucas MOUSSEAU
Passionné par l'automobile et l'éducation routière, je partage des actualités et des astuces pour les jeunes conducteurs.